Jajarkot

HELVETAS Népal Singla-Népal
Alimentation en eau potable et assainissement de villages dans le district de Jajarkot – Népal

Rapport_img1
1) Introduction

Basé sur un protocole d’accord signé entre HELVETAS Népal et l’Association Singla-Népal, le projet d’alimentation en eau potable et assainissement des villages de Thatanga, Tallo et Ghogi, dans le district de Jajarkot, a été achevé au printemps 2015. Le but principal de ce projet était d’améliorer les conditions sanitaires des populations rurales des villages ciblés en promouvant leur accès à une eau potable.

2) Localisation du projet

Les villages concernés par ce projet sont situés à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Khalanga, le chef-lieu du district de Jajarkot. Le village le plus proche, atteignable en véhicule, est Thala, qui se situe à 26 kilomètres de la zone de projet.

3) Conditions socio-économiques

Les villages impactés sont composés de 105 maisons dispersées, abritant une population de 632 personnes. La répartition par genre est très équilibrée (49.8% de femmes et 50.2% d’hommes). Les gens vivent essentiellement de l’agriculture, mais comme ce moyen de subsistance ne suffit pas à vivre toute l’année, des personnes doivent aller chercher du travail en Inde pour gagner de l’argent et compenser la faiblesse saisonnière des ressources vivrières. Le projet incorpore aussi l’école primaire de Shanti, qui compte quelque 200 élèves.

4) Situation de l’alimentation en eau potable et en installations sanitaires avant la mise en place du projet

Les conditions sanitaires initiales étaient très mauvaises, plus dégradées encore que dans d’autres régions rurales du Népal. L’approvisionnement en eau se faisait à partir des sources saisonnières et non protégées de Dhunge. Ce point d’eau, situé à plus d’une heure à pied des habitations les plus proches ne fournissait que 24 litres d’eau insalubre par personne et par jour, ce qui est en dessous du standard national de 45 litres par personne et par jour. La corvée de l’eau requérait environ 4 heures de trajet pour chaque ménage.

Concernant les installations sanitaires, seuls 13.3% des ménages (14 sur 105) possédaient des toilettes aux abords de leurs maisons. Les autres personnes pratiquaient la défécation dans la nature. Les communautés n’étaient pas conscientes des problèmes liés à ces mauvaises conditions hygiéniques.

Rapport_img2     Rapport_img3

 

5) Réalisation du projet

5.1) Mise en place d’un comité de salubrité publique

Un comité de salubrité publique (CSP) a été formé tout au début. Il était composé de 9 personnes issues des différentes communautés impliquées par le projet. Y siégeaient notamment 4 femmes et 3 personnes venant de castes socialement discriminées. Ce comité a été dûment enregistré dans le registre des CSP du district de Jajarkot. Il a très bien fonctionné et a pu se prononcer sur des aspects institutionnels et techniques, grâce à une formation et des séances adéquates.

La table ci-dessous présente les membres du CSP

Nom                                                Fonction                                              Genre
Prem Bahadur Budha                  Président                                          Homme
Naini Chanara                              Vice-présidente                               Femme
Sher Bahadur Budha                    Secrétaire                                         Homme
Jana Rawal Budha                        Trésorière                                         Femme
Dip Bahadur Shahi                       Membre                                            Homme
Bir Bahadur Bautha                      Membre                                           Homme
Bhakta Bahadur Budha                Membre                                            Homme
Kalisara Badi                                 Membre                                             Femme
Pana Budha                                   Membre                                             Femme

5.2) Personnes ayant accès à l’eau potable

Le projet prévoyait de fournir 45 litres par personne et par jour, conformément au standard national. Afin de répondre à ces besoins, l’eau a été collectée dans 7 petites sources et réunie dans 4 réservoirs distincts. Depuis là, l’eau a été acheminée par des tuyaux en PE à 20 bornes-fontaines, construites au voisinage des habitations. Le but était que la durée maximale de collecte de l’eau n’excède pas 15 minutes.

Rapport_img4Schématique du projet
Le projet comprenait donc la construction de différents ouvrages, dont la prise d’eau dans les sources, les réservoirs, les chambres de vannes, les bornes-fontaines, ainsi que la pose des conduites de transport et de distribution, conformément à l’étude hydraulique réalisée par HELVETAS Népal. D’autres travaux annexes ont aussi été effectués, comme la protection des accès aux sources (contre les intrusions du bétail) par la pose de clôtures barbelées, ainsi que des écoulements des trop-pleins. Le détail des structures construites figure dans la table suivante:

Structure                                  Nombre              Fonction
Prises d’eau                               7                        Captage d’eau et protection des sources
Chambre de distribution         1                        Répartition de l’eau dans deux sous-réseaux
Réservoir de 1.5 m3                 4                        Stockage de l’eau
Réservoir de 2.5 m3                 1                        Stockage de l’eau
Réservoir de 5 m3                    1                        Stockage de l’eau
Réservoir de 10 m3                   1                       Stockage de l’eau
Brise-énergie                             1                       Réduction de la pression statique
Borne-fontaine                         20                    Point de prélèvement d’eau avec robinet
Câbles de soutien                      5                      Support de tuyaux pour traverser des rivières
Tuyaux de transport                2’839 m           Tuyaux entre sources et réservoirs
Tuyaux de distribution            2’497 m           Tuyaux entre réservoirs et bornes-fontaines
Longueur totale                       5’336 m

5.3) Amélioration des pratiques hygiéniques

Durant le déploiement du projet, un accent particulier a été mis sur la construction de latrines et sur l’amélioration des pratiques hygiéniques. Plusieurs campagnes de prévention et d’information ont été menées. Avant le projet, seules 14 maisons étaient équipées de latrines. À la fin du projet, toutes les maisons en possédaient. De plus, 98 maisons disposaient d’une fosse à ordures spécifique. Les habitants ont reçu continuellement une aide pour modifier et adapter leurs comportements hygiéniques. Un système de séchage de vaisselle a été construit pour chaque ménage. Quelques-uns d’entre eux ont même commencé à utiliser leurs eaux grises de cuisine pour irriguer leurs jardins.

Rapport_img5

Plate-forme de lavage des mains et système de séchage de la vaisselle.
5.4) Gestion durable du projet

La question de la durabilité du projet a été minutieusement étudiée dès le début. Les habitants ont été formés pour réaliser des constructions de qualité et d’utilisation sur le long terme. Tous les membres du CSP ont reçu des cours de gestion globale. Un ouvrier par village a été instruit à l’exploitation et à la maintenance du dispositif hydraulique. De surcroît, 20 femmes ont été formées et nommées responsables d’une borne-fontaine. Elles doivent spécialement surveiller le site de la borne-fontaine pour éviter le gaspillage de l’eau, maintenir le site propre et remplacer un robinet déficient.

Le système est donc autogéré et les travaux d’exploitation et de maintenance sont financés par les utilisateurs, à hauteur de 100 NPR1 (environ 1 CHF) par mois et par ménage.

6) Coût du projet

Le projet a été estimé à 3’688’445 NPR (environ 36’884 CHF) et aura coûté, au final, 3’687’183 NPR (environ 36’872 CHF), soit un écart quasi nul. Les contributeurs financiers à ce projet ont été:

Association Singla-Népal 2’903’695 NPR ~ 29’037 CHF
Communauté locale (heures de main d’œuvre) 683’488 NPR ~ 6’835 CHF
Gouvernement local 100’000 NPR ~ 1’000 CHF

Rapport_img6 Rapport_img7
Captage de source et clôture de protection          Chambre de distribution

Rapport_img8 Rapport_img9
Réservoir de stockage                                    Borne-fontaine

Rapport_img10
Cours de sensibilisation à l’hygiène

Rapport_img11
Habitat dispersé

 

Rapport final version en anglais

Publicités